Définitions des Révolutions

 

>> Étymologie des Révolutions

 

Le mot révolution est ambigü, puisqu'il désigne une modification tout en étant un retour à un état initial.

Cette idée vient de l'astronomie.

Ainsi dès le début du XIIIe siècle Révolution signifiait : « retour périodique d'un astre à un point de son orbite »

 

 

>> Définition dans le domaine des idées de Révolutions

 

Cette idée du retour à un état initial disparaît peu à peu lorsque l'on s'aventure dans des domaines plus théoriques.

Le mot Révolutions marque alors seulement un "bouleversement, une transformation profonde". Il en est ainsi à propos de l'histoire des idées :

« Évolution des opinions, des courants de pensée, des sciences; découvertes, inventions entraînant un bouleversement, une transformation profonde de l'ordre social, moral, économique, dans un temps relativement court »

 

>> Définition à connotation politique et historique

 

Enfin, de façon toujours théorique, le retour à un état initial semble ne plus exister, et au contraire il s'agit en politique ou en histoire de parler d'un régime qui diffère totalement de son état initial.

« Renversement soudain du régime politique d'une nation, du gouvernement d'un état, par un mouvement populaire, le plus souvent sans respect des formes légales et entraînant une transformation profonde des institutions, de la société et parfois des valeurs fondamentales de la civilisation »

 

 

Fiche sur la Justice : définitions, statistiques et histoire

Une petite fiche sur la justice pour vous aider dans vos révisions.

 

L'étymologie de la Justice peut remonter au latin jus : "droit"

 

>> Définitions : 2 sens

Institutionnel : institution judiciaire (tribunaux, conseils, juges...)

Moral : ce qui est juste selon des valeurs éthiques, ce qui est légitime

 

Pour saisir la différence, comprenez que le sens "Institutionnel" renvoie au concret, ce qui est légal, ce qui applique la justice aujourd'hui. Le sens "Moral" renvoie à une idéologie, ce qui devrait être.

 

-> Voir les définitions de la justice (article complet)

 

>> Histoire

 

 1790 : institution des juges de paix, création d'un tribunal de cassation et de tribunaux d'appel

 1804 : Cour de cassation, cours d'appel

 1806 : 1er conseil des prud'hommes

 1810 : cours d'assises

 1912 : loi créant les tribunaux pour enfants

 1953 : tribunal administratif

 1958 : (Ve République) Haute cour de Justice - Conseil constitutionnel - tribunal d'instance, suppression du juge de paix - tribunal de grande instance

 1979 : généralisation des conseils de prud'hommes

 1987 : cours administratives d'appel

 1987 : 1er procès filmé (jugeant le nazi Klaus Barbie) suite à la loi Badinter de 1985

 

 

>> Statistiques en 2018

 

8,72 milliards d'euros sont consacrés à la justice par l'Etat en 2018

Près de 85 000 personnes travaillent au ministère de la justice en 2018

Un peu plus de 2 600 000 décisions ont été mises en matière civile et commerciale, et près de 250 000 affaires réglées par les juridictions administratices. Tout cela en 2017.

Quant à la justice pénale, il y a eu près d'1 million de condamnations (taux de réponse pénale : 87,6%) : parmi lesquels, 2 212 crimes exactement.

Il existe 183 établissements pénitentiaires pour près de 60 000 places.

 

 

 

>> Statistiques jusqu'à 2011

 

Personnes sous écrou en France (2011) selon le Ministère de la Justice :

74108 personnes = 8846 écroués non détenus + 65262 écroués detenus

 

Budget de la justice en 2011 :

7,14 milliards d'euros

 

Agents travaillant pour le ministère de la Justice en 2011 :

76 025 agents

 

Etablissements pénitentiaires en 2010 :

189 établissements

 

Places de prison en 2010 :

56358 places

 

 

Cet article vous intéressera aussi :

-> Citations sur la justice

 

-> Culture générale : la Justice <-

Définitions de la Science

La notion au singulier féminin de "la Science" est bien complexe, c'est pourquoi il est important dans un sujet de Culture générale des IEP de développer quoi qu'il arrive le problème de la définition, et d'en éclaircir les limites.

Tout d'abord, est-ce la science ? Les sciences ?

Parle-t-on de la Science au sens courant, les sciences mathématiques ? Ou parle-t-on de la science au sens large et étymologique de la science - latin scientia (« connaissance »).

Ainsi, la philosophie serait une science.
 

>> Définition générale

Somme de connaissances qu'un individu possède ou peut acquérir par l'étude, la réflexion ou l'expérience.
 

>> Définition du dictionnaire de l'Académie française 8e édition (1932-1935)

Connaissance exacte qu'on a de quelque chose.  Je sais cela de science certaine.
Il signifie particulièrement Système de connaissances rationnelles ou expérimentales sur un objet déterminé. Les sciences naturelles.
Il se dit absolument et au singulier de l'Ensemble des connaissances acquises par l'étude.
La science infuse, Celle qui est surnaturelle, qui vient de Dieu par inspiration.
 

>> Définition du Robert

Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de connaissances, d'études d'une valeur universelle, caractérisées par un objet (domaine) et une méthode déterminés, et fondées sur des relations objectives vérifiables [sens restreint]
 

>> Pour comprendre : deux définitions de Wikipédia
 

Sens large :
Le mot science est un polysème, recouvrant principalement trois acceptions5 :
1. Savoir, connaissance de certaines choses qui servent à la conduite de la vie ou à celle des affaires.
2. Ensemble des connaissances acquises par l’étude ou la pratique.
3. Hiérarchisation, organisation et synthèse des connaissances au travers de principes généraux (théories, lois, etc.)

Sens restreint :
La connaissance claire et certaine de quelque chose, fondée soit sur des principes évidents et des démonstrations, soit sur des raisonnements expérimentaux, ou encore sur l'analyse des sociétés et des faits humains. (Michel Blay)
1. les sciences exactes, comprenant les mathématiques et les « sciences mathématisées » comme la physique théorique ;
2. les sciences physico-chimiques et expérimentales (sciences de la nature et de la matière, biologie, médecine) ;
3. les sciences humaines, qui concernent l'Homme, son histoire, son comportement, la langue, le social, le psychologique, le politique.

 

>> Synonymes :

savoir, capacité, habileté, art, compétence, instruction, expérience, connaissance, bagage, adresse, érudition, secret, sagesse, profondeur, connaissances, culture, discipline, omniscience, technique, vérité, étude

 
Vous aimerez aussi :
-> Culture générale : la Science <-