Machiavel - Le Prince doit savoir feindre et dissimuler

Les arcana imperii : ces secrets des empires, sont impitoyablement mis en scène dans le Tartuffe de Molière.

La duplicité, l'hypocrisie, sont les ressorts utilisés pour cette pièce de théâtre.

Voir l'article de Ronan Y. Chalmin - ARCANA IMPERII Coup et secret d'État dans Le Tartuffe de Molière.

 

En science politique, on retrouve ce phénomène sous l'écriture de Machiavel. Pour Machiavel, un élément important du souverain, comme il l'apelle le Prince, est de savoir feindre et dissimuler. C'est ainsi qu'il écrit dans son oeuvre principale Le Prince :

"le plus heureux est toujours celui qui sait le mieux se couvrir de la peau du renard. Le point est de bien jouer son rôle, et de savoir à propos feindre et dissimuler. Et les hommes sont si simples et si faibles que celui qui veut tromper trouve aisément des dupes."

 

 

Machiavel dans cette citation appelle clairement le Prince à savoir dissimuler ses expressions, ses intérêts, ses moyens et ses objectifs. C'est "se couvrir de la peau du renard" de façon imagée.

Il prend pour acquis un fait intéressant : l'homme du peuple est simple et faible, c'est-à-dire qu'il est crédule. C'est avec cette fragilité qu'il faut jouer, de sorte que le souverain puisse en tirer un profit maximum.

Ce principe est résumé dans la formule inspirée : "Qui nescit dissimulari nescit regnare", ce qui veut dire "Qui ne sait pas dissimuler ne sait pas régner."

 

 

-> Citations sur le Secret

 

-> Culture générale : le Secret <-

Pascal - Maintenir le prestige avec humilité

En 1670, Pascal avertit dans ses Trois discours sur la condition des grands :

Le peuple qui vous admire ne connaît peut-être pas ce secret. Il croit que la noblesse est une grandeur réelle et il considère les grands comme étant d'une autre nature que les autres. Ne lui découvrez pas cette erreur, si vous voulez ; mais n'abusez pas de cette élévation avec insolence et surtout ne vous méconnaissez pas vous-mêmes en croyant que votre être a quelque chose de plus élevé que les autres.

 

C'est une attaque en règle, voulue ou non, contre Jean Bodin et toute la théorie qu'il a élaborée à propos de la nature de la souveraineté, qui s'élève au-dessus du peuple et vient de Dieu.

Pascal ici s'adresse aux nobles, ou à ceux qui sont hiérarchiquement plus élevés. En aucun cas cela ne signifie que leur être, l'essence même qui fait d'eux des hommes, est d'une nature également plus élevée que le peuple en général, ou que tout être humain.

Il propose ainsi à ces nobles, ou ces "grands", de continuer à préserver le prestige de leur fonction, mais de ne jamais oublier quelle est la réalité : à savoir qu'ils ne sont pas différents des autres êtres humains dans leur nature. 

Pascal désacralise ainsi la noblesse et plus généralement les hommes de pouvoir. Précisons qu'il semble être un des seuls à le faire, puisqu'il commence en disant "le peuple qui vous admire ne connaît peut-être pas ce secret", le peuple étant alors berné et dupe.

Il ne s'agit pas pour les grands de se faire plus petit aux yeux du peuple, mais de se faire petit à eux-mêmes, de connaître les limites de leur pouvoir.

 

 

-> Citations sur le Secret

 

-> Culture générale : le Secret <-

Culture générale : le Secret

 

-> Culture générale : les Révolutions

 

Livres sur le Secret :

  1. Le secret et le numérique 2019 IEP - Editions Armand Colin
  2. Le secret et le numérique 2019 IEP - Editions Vuibert (la collection, intégrer sciences po, n'est pas liée à notre site web)
  3. Le secret et le numérique 2019 IEP - Editions Ellipse

 

Cours généraux sur le Secret :

 

Sujets et corrections sur le Secret :

 

Cours de philosophie/littérature sur le Secret :

 

Cours d'économie/sociologie sur le Secret :

 

Cours de science/technologie sur le Secret :

 

Cours d'actualité/politique sur le Secret :

 

Cours d'histoire sur le Secret :

 

 

 

Voyez aussi les autres cours de culture générale :

-> Cours de Culture générale <-